Articles plus anciens
Une difficulté en cachant toujours une autre et l’analyse étant interminable comme aimait à le rappeler Freud, il faut revenir à cette critique d'Adorno et Eisler vis-à-vis d’Eisenstein, pourtant « le seul créateur de cinéma d’importance qui soit jusqu’ici entré dans la discussion esthétique ».

Parce qu’une fois de plus, au travers de ce contre-exemple, Adorno en profite pour préciser sa pensée dans un débat sur l’ouvrage The Film Sense d’Eisenstein. Pourquoi, d'après Adorno et Eisler, « les réflexions personnelles d’Eisenstein sur la base des rapports entre le cinéma et la musique n’échappent pas tout à fait au cercle vicieux de la forme de pensée qu’à juste titre il a combattue » ?

La question Eisenstein chez T. W. Adorno et Hans Eisler – Marc HIVER

Une difficulté en cachant toujours une autre et l’analyse étant interminable comme aimait à le rappeler Freud, il faut revenir à cette critique d’Adorno et Eisler vis-à-vis d’Eisenstein, pourtant « le seul créateur de cinéma d’importance qui soit jusqu’ici entré dans la discussion esthétique ».

Parce qu’une fois de plus, au travers de ce contre-exemple, Adorno en profite pour préciser sa pensée dans un débat sur l’ouvrage The Film Sense d’Eisenstein. Pourquoi, d’après Adorno et Eisler, « les réflexions personnelles d’Eisenstein sur la base des rapports entre le cinéma et la musique n’échappent pas tout à fait au cercle vicieux de la forme de pensée qu’à juste titre il a combattue » ?

La trilogie de science-fiction <em>Trois Corps</em> de Liu Cixin, succès commercial énorme en Chine et dans le monde entier, raconte la future invasion de la Terre par une civilisation extraterrestre plus avancée et agressive, qui repère notre planète grâce à la traitrise d'une scientifique chinoise dépitée par ce qu'elle et sa famille ont subi lors de la Révolution culturelle.

« Le Problème à trois corps » et la science-fiction chinoise – LIU Cixin

La trilogie de science-fiction Trois Corps de Liu Cixin, succès commercial énorme en Chine et dans le monde entier, raconte la future invasion de la Terre par une civilisation extraterrestre plus avancée et agressive, qui repère notre planète grâce à la traitrise d’une scientifique chinoise dépitée par ce qu’elle et sa famille ont subi lors de la Révolution culturelle.

La thèse dont est extrait cet article porte sur l'industrialisation croissante du politique. Laura Goldberger y recadre la place et la fonction d'un réseau social comme Twitter, investi et contrôlé par des professionnels de la communication politique, dans l'ensemble de l'espace médiatique de la campagne présidentielle française de 2012.

Pour la première fois, en France et dans une revue centrée autour de la notion critique d'industrie culturelle, émerge et est introduite la notion d'<em>industrie politique </em> (<em>Politics industry</em> chez les anglo-saxons dans un autre cadre).

L’industrie politique – Laura Goldberger

La thèse dont est extrait cet article porte sur l’industrialisation croissante du politique. Laura Goldberger y recadre la place et la fonction d’un réseau social comme Twitter, investi et contrôlé par des professionnels de la communication politique, dans l’ensemble de l’espace médiatique de la campagne présidentielle française de 2012.

Pour la première fois, en France et dans une revue centrée autour de la notion critique d’industrie culturelle, émerge et est introduite la notion d’industrie politique (Politics industry chez les anglo-saxons dans un autre cadre).

Juin 2018 Contenu : 1 Le déclin des musiciens de studio 2 Le nombre d'abonnés de Netflix progresse toujours 2.1 Entretien avec Ted Sarandos 2.2 Une destruction de valeur ? 3 Netflix à la conquête des marchés européens et mondiaux 4 « Marx avait raison », un spectacle télévisé chinois 5 Spotify pénalise les artistes au comportement jugé nocif ou haineux

Actualités des industries culturelles et de communication #65, juin 2018

Juin 2018 Contenu : 1 Le déclin des musiciens de studio 2 Le nombre d’abonnés de Netflix progresse toujours 2.1 Entretien avec Ted Sarandos 2.2 Une destruction de valeur ? 3 Netflix à la conquête des marchés européens et mondiaux 4 « Marx avait raison », un spectacle télévisé chinois 5 Spotify pénalise les artistes au comportement jugé nocif ou haineux

Le texte suivant est composé des notes prises par Hans Georg Backhaus lors du séminaire d'été d'Adorno en 1962 consacré à Marx. Elles ont été publiées en annexe au livre classique de Backhaus, Dialektik der Wertform : Untersuchungen zur marxschen Ökonomiekritik (non traduit en français). C'est David Buxton qui a traduit ces notes à partir d'une traduction anglaise anonyme qui se présente elle-même comme « grossière ». Elle fut postée en 2012 par Chris O'Kane, qui promet la publication à venir d'une version améliorée, mais au moment où David Buxton traduit, celle-ci n'a pas vu le jour.

Sur Marx et les concepts de base de la théorie sociologique – Theodor W. ADORNO

Le texte suivant est composé des notes prises par Hans Georg Backhaus lors du séminaire d’été d’Adorno en 1962 consacré à Marx. Elles ont été publiées en annexe au livre classique de Backhaus, Dialektik der Wertform : Untersuchungen zur marxschen Ökonomiekritik (non traduit en français). C’est David Buxton qui a traduit ces notes à partir d’une traduction anglaise anonyme qui se présente elle-même comme « grossière ». Elle fut postée en 2012 par Chris O’Kane, qui promet la publication à venir d’une version améliorée, mais au moment où David Buxton traduit, celle-ci n’a pas vu le jour.

Mai 2018 Contenu : 1 Les neurosciences investissent l'industrie audiovisuelle 1.1 Le neuromarketing, ultime dérive dans la programmation des consciences ? 1.2 L'influence de l'École de Palo Alto 2 Une start-up de la Silicon Valley vend l'immortalité numérique 2.1 Black Mirro 3 Les comportements seront notés en Chine3.1 Tous noteurs notés ? 3.2 La régulation algorithmique 4 Facebook fait acte de contrition 5 La télévision s'intéresse à la réalité virtuelle5.1 Produits d'appel de la VR

Actualités des industries culturelles et de communication #64, mai 2018

Mai 2018 Contenu : 1 Les neurosciences investissent l’industrie audiovisuelle 1.1 Le neuromarketing, ultime dérive dans la programmation des consciences ? 1.2 L’influence de l’École de Palo Alto 2 Une start-up de la Silicon Valley vend l’immortalité numérique 2.1 Black Mirro 3 Les comportements seront notés en Chine3.1 Tous noteurs notés ? 3.2 La régulation algorithmique 4 Facebook fait acte de contrition 5 La télévision s’intéresse à la réalité virtuelle5.1 Produits d’appel de la VR

Le 3 juillet 2013, Jensen Suther, doctorant en littérature comparée à l’université de Yale, a interviewé le philosophe Axel Honneth, directeur de l’Institut de Recherche sociale à Francfort, pour le compte de <em>Platypus Review</em>, revue américaine de théorie néomarxiste en dehors de l’institution universitaire. Ce qui suit est une transcription éditée de leur discussion, focalisée sur la question de la réification, la transformation d’une idée n’existant qu’au niveau abstrait en une « chose » matérielle. L’interview a été traduite de l'anglais par David Buxton pour la Web-revue.

Sur la réification : une interview avec Axel HONNETH

Le 3 juillet 2013, Jensen Suther, doctorant en littérature comparée à l’université de Yale, a interviewé le philosophe Axel Honneth, directeur de l’Institut de Recherche sociale à Francfort, pour le compte de Platypus Review, revue américaine de théorie néomarxiste en dehors de l’institution universitaire. Ce qui suit est une transcription éditée de leur discussion, focalisée sur la question de la réification, la transformation d’une idée n’existant qu’au niveau abstrait en une « chose » matérielle. L’interview a été traduite de l’anglais par David Buxton pour la Web-revue.

Sollicité par David Buxton pour la Web-revue, Alexander Neumann, professeur d'information-communication à l'université de Paris 8, et membre du CEMTI, répond à l'interview d'Axel Honneth dans le présent numéro. Neumann est directeur de la revue critique <em>Variations</em>, et l'auteur, entre autres livres, d'<em>Après Habermas. La théorie critique n'a pas dit son dernier mot </em>(Éditions Delga, 2015).

Répliquer à Axel Honneth – Alexander NEUMANN

Sollicité par David Buxton pour la Web-revue, Alexander Neumann, professeur d’information-communication à l’université de Paris 8, et membre du CEMTI, répond à l’interview d’Axel Honneth dans le présent numéro. Neumann est directeur de la revue critique Variations, et l’auteur, entre autres livres, d’Après Habermas. La théorie critique n’a pas dit son dernier mot (Éditions Delga, 2015).

Avril 2018 Contenu : 1 Les marketeurs et les goûts des « Millennials » 1.1 Consommer, une expérience à diffuser 2 La nouvelle application de Spotify occulte les artistes et les titres 2.1 Les difficultés de Pandora, radio en ligne 3 Les chaînes de télévision en France tentent de garder les jeunes 3.1 Consommer des contenus télévisés en ligne 4 Les franchises, une stratégie à double tranchant pour Disney 5 Canal + cherche son salut en Afrique francophone et en Asie 6 Les plates-formes vidéo chinoises affichent leurs ambitions 6.1 Standardisation de la forme et du genre

Actualités des industries culturelles et de communication #63, avril 2018

Avril 2018 Contenu : 1 Les marketeurs et les goûts des « Millennials » 1.1 Consommer, une expérience à diffuser 2 La nouvelle application de Spotify occulte les artistes et les titres 2.1 Les difficultés de Pandora, radio en ligne 3 Les chaînes de télévision en France tentent de garder les jeunes 3.1 Consommer des contenus télévisés en ligne 4 Les franchises, une stratégie à double tranchant pour Disney 5 Canal + cherche son salut en Afrique francophone et en Asie 6 Les plates-formes vidéo chinoises affichent leurs ambitions 6.1 Standardisation de la forme et du genre

Cette critique du livre de François Chesnais, <em>Finance Capital Today : Corporation and Banks in the Lasting Global Slump</em>, a été posté par Tony Norfield sur son blog <em>The Economics of Imperialism</em>, le 24 novembre 2016.  Le texte est publié dans la <em>Web-revue</em> avec sa permission. Le texte expose de manière claire et concise les principales contradictions du capitalisme contemporain, notamment celles du système financier.

Les créances financières sur l’économie mondiale (le capital fictif) – Tony NORFIELD

Cette critique du livre de François Chesnais, Finance Capital Today : Corporation and Banks in the Lasting Global Slump, a été posté par Tony Norfield sur son blog The Economics of Imperialism, le 24 novembre 2016. Le texte est publié dans la Web-revue avec sa permission. Le texte expose de manière claire et concise les principales contradictions du capitalisme contemporain, notamment celles du système financier.

Mars 2018 Contenu : 1 SPÉCIALE INDUSTRIE PUBLICITAIRE 2 Technos vs créatifs : la révolution numérique dans l'industrie publicitaire 2.1 La publicité dans un monde post-keynésien 3 Médias éditoriaux et non éditoriaux  4 L'employé ambassadeur 5 L'avenir du marketing : la fin des « silos » créatifs 6 Twitter affiche enfin un bénéfice 7 Google veut éradiquer des publicités en ligne intrusives

Actualités des industries culturelles, et de communication #62, mars 2018

Mars 2018 Contenu : 1 SPÉCIALE INDUSTRIE PUBLICITAIRE 2 Technos vs créatifs : la révolution numérique dans l’industrie publicitaire 2.1 La publicité dans un monde post-keynésien 3 Médias éditoriaux et non éditoriaux 4 L’employé ambassadeur 5 L’avenir du marketing : la fin des « silos » créatifs 6 Twitter affiche enfin un bénéfice 7 Google veut éradiquer des publicités en ligne intrusives

Que les développements de la science inspirent la science-fiction n’a rien de nouveau. L’imaginaire que véhicule l’idée d’une intelligence artificielle s’épanouit depuis plus d’un demi-siècle au moins, navigant au gré des innovations introduites par les technologies de l’information et les des transformations qu’elles mettent en œuvre dans la science comme dans la vie quotidienne de chacun d’entre nous.

De la science-fiction à la science : le mythe de la singularité – Laurence FAVIER

Que les développements de la science inspirent la science-fiction n’a rien de nouveau. L’imaginaire que véhicule l’idée d’une intelligence artificielle s’épanouit depuis plus d’un demi-siècle au moins, navigant au gré des innovations introduites par les technologies de l’information et les des transformations qu’elles mettent en œuvre dans la science comme dans la vie quotidienne de chacun d’entre nous.

Février 2018 Contenu : 1 Mégafusion entre Disney et Fox 1.1 Problèmes pour Disney 2 Les enfants du rock ne sont pas encore adeptes du streaming 3 La plate-forme de vidéos musicales Vevo sera peut-être rentable en 2018 3.1 Tentatives de combiner audio et vidéo 3.2 Une marchandise échouée 4 Les artistes qui ont rapporté le plus en tournée en 2017 5 Le cinéma américain domine à la télévision européenne 6 Les séries les plus commentées sur les réseaux sociaux 6.1 Feu les études de la réception ? 6.2 La série à l'âge du capitalisme financier 7 Succès mitigé du dernier Star Wars

Actualités des industries culturelles, et de communication #61, février 2018

Février 2018 Contenu : 1 Mégafusion entre Disney et Fox 1.1 Problèmes pour Disney 2 Les enfants du rock ne sont pas encore adeptes du streaming 3 La plate-forme de vidéos musicales Vevo sera peut-être rentable en 2018 3.1 Tentatives de combiner audio et vidéo 3.2 Une marchandise échouée 4 Les artistes qui ont rapporté le plus en tournée en 2017 5 Le cinéma américain domine à la télévision européenne 6 Les séries les plus commentées sur les réseaux sociaux 6.1 Feu les études de la réception ? 6.2 La série à l’âge du capitalisme financier 7 Succès mitigé du dernier Star Wars