Repères théoriques Archive

Le texte suivant est composé des notes prises par Hans Georg Backhaus lors du séminaire d'été d'Adorno en 1962 consacré à Marx. Elles ont été publiées en annexe au livre classique de Backhaus, Dialektik der Wertform : Untersuchungen zur marxschen Ökonomiekritik (non traduit en français). C'est David Buxton qui a traduit ces notes à partir d'une traduction anglaise anonyme qui se présente elle-même comme « grossière ». Elle fut postée en 2012 par Chris O'Kane, qui promet la publication à venir d'une version améliorée, mais au moment où David Buxton traduit, celle-ci n'a pas vu le jour.

Sur Marx et les concepts de base de la théorie sociologique – Theodor W. ADORNO

Le texte suivant est composé des notes prises par Hans Georg Backhaus lors du séminaire d’été d’Adorno en 1962 consacré à Marx. Elles ont été publiées en annexe au livre classique de Backhaus, Dialektik der Wertform : Untersuchungen zur marxschen Ökonomiekritik (non traduit en français). C’est David Buxton qui a traduit ces notes à partir d’une traduction anglaise anonyme qui se présente elle-même comme « grossière ». Elle fut postée en 2012 par Chris O’Kane, qui promet la publication à venir d’une version améliorée, mais au moment où David Buxton traduit, celle-ci n’a pas vu le jour.

Le 3 juillet 2013, Jensen Suther, doctorant en littérature comparée à l’université de Yale, a interviewé le philosophe Axel Honneth, directeur de l’Institut de Recherche sociale à Francfort, pour le compte de <em>Platypus Review</em>, revue américaine de théorie néomarxiste en dehors de l’institution universitaire. Ce qui suit est une transcription éditée de leur discussion, focalisée sur la question de la réification, la transformation d’une idée n’existant qu’au niveau abstrait en une « chose » matérielle. L’interview a été traduite de l'anglais par David Buxton pour la Web-revue.

Sur la réification : une interview avec Axel HONNETH

Le 3 juillet 2013, Jensen Suther, doctorant en littérature comparée à l’université de Yale, a interviewé le philosophe Axel Honneth, directeur de l’Institut de Recherche sociale à Francfort, pour le compte de Platypus Review, revue américaine de théorie néomarxiste en dehors de l’institution universitaire. Ce qui suit est une transcription éditée de leur discussion, focalisée sur la question de la réification, la transformation d’une idée n’existant qu’au niveau abstrait en une « chose » matérielle. L’interview a été traduite de l’anglais par David Buxton pour la Web-revue.

Sollicité par David Buxton pour la Web-revue, Alexander Neumann, professeur d'information-communication à l'université de Paris 8, et membre du CEMTI, répond à l'interview d'Axel Honneth dans le présent numéro. Neumann est directeur de la revue critique <em>Variations</em>, et l'auteur, entre autres livres, d'<em>Après Habermas. La théorie critique n'a pas dit son dernier mot </em>(Éditions Delga, 2015).

Répliquer à Axel Honneth – Alexander NEUMANN

Sollicité par David Buxton pour la Web-revue, Alexander Neumann, professeur d’information-communication à l’université de Paris 8, et membre du CEMTI, répond à l’interview d’Axel Honneth dans le présent numéro. Neumann est directeur de la revue critique Variations, et l’auteur, entre autres livres, d’Après Habermas. La théorie critique n’a pas dit son dernier mot (Éditions Delga, 2015).

Janvier 2018 Contenu : 1 Changement de titre 2 Amazon domine le marché du cloud computing 2.1 L'empreinte du numériqu 3 Le jazz et la musique classique intègrent avec difficulté les sites de streaming 3.1 La musique classique en streaming 3.2 Beethoven, Coltrane, Jimi Hendrix, dans le même panier ?
4 Disney expose sa nouvelle stratégie dans le streaming 5 Amazon acquiert les droits d'adaptation télévisée du Seigneur des anneaux 6 Le play-back musical, nouvelle tendance mondiale chez les adolescents 7 Les médias numériques américaines à la peine 7.1 Un modèle économique instable 8 Jeff Bezos (Amazon) vaut 100 milliards de dollars

Actualités des industries culturelles, et de communication #60, janvier 2018

Janvier 2018 Contenu : 1 Changement de titre 2 Amazon domine le marché du cloud computing 2.1 L’empreinte du numériqu 3 Le jazz et la musique classique intègrent avec difficulté les sites de streaming 3.1 La musique classique en streaming 3.2 Beethoven, Coltrane, Jimi Hendrix, dans le même panier ?
4 Disney expose sa nouvelle stratégie dans le streaming 5 Amazon acquiert les droits d’adaptation télévisée du Seigneur des anneaux 6 Le play-back musical, nouvelle tendance mondiale chez les adolescents 7 Les médias numériques américaines à la peine 7.1 Un modèle économique instable 8 Jeff Bezos (Amazon) vaut 100 milliards de dollars

Rejetant le déterminisme simpliste du modèle marxiste d'une base économique et une suprastructure politique et culturelle, Armand Mattelart a forgé le concept de « communication-monde » comme un développement synchronique de Braudel et de Wallerstein, dont les travaux sont plutôt limités à la sphère économique. Cela induit Armand Mattelart à redéfinir la communication comme une culture plurivoque de médiation, qui rend possible la gestion des rapports sociaux bien en amont des rapports de force manifestes, d'où l'importance de la communication de guerre comme modèle de base.

« La communication-monde » : une interview avec Armand MATTELART

Rejetant le déterminisme simpliste du modèle marxiste d’une base économique et une suprastructure politique et culturelle, Armand Mattelart a forgé le concept de « communication-monde » comme un développement synchronique de Braudel et de Wallerstein, dont les travaux sont plutôt limités à la sphère économique. Cela induit Armand Mattelart à redéfinir la communication comme une culture plurivoque de médiation, qui rend possible la gestion des rapports sociaux bien en amont des rapports de force manifestes, d’où l’importance de la communication de guerre comme modèle de base.

Cette interview, parue en avril 2013 sur le site The Charnel House dédié aux questions d'esthétique et de marxisme, est traduite par David Buxton pour la Web-revue. Né à New York en 1988 de père américain et de mère coréenne, et formé à l'université de Vanderbilt (Nashville, Tennessee), et à l'université de Vienne, Whiteside est actuellement assistant du célèbre chef d'orchestre Michael Tilson Thomas à la New World Symphony (Miami). Il a été le récipient de nombreux prix et de bourses, et a fondé la Nashville Sinfonietta. Il est aussi violiste et pianiste.

Interview de Dean WHITESIDE, chef d’orchestre, sur la musicologie marxienne

Cette interview, parue en avril 2013 sur le site The Charnel House dédié aux questions d’esthétique et de marxisme, est traduite par David Buxton pour la Web-revue. Né à New York en 1988 de père américain et de mère coréenne, et formé à l’université de Vanderbilt (Nashville, Tennessee), et à l’université de Vienne, Whiteside est actuellement assistant du célèbre chef d’orchestre Michael Tilson Thomas à la New World Symphony (Miami). Il a été le récipient de nombreux prix et de bourses, et a fondé la Nashville Sinfonietta. Il est aussi violiste et pianiste.

Septembre 2017 Contenu :     1 George A. Romero, le père des zombies, est mort 2 Les algorithmes et la crise financière à venir 3 Facebook : vers un monde meilleur ? 4 Le jeu vidéo sous surveillance en Chine 5 L'avant-dernière saison de "Game of Thrones"

Actualités des industries culturelles et numériques #56, septembre 2017

Septembre 2017 Contenu : 1 George A. Romero, le père des zombies, est mort 2 Les algorithmes et la crise financière à venir 3 Facebook : vers un monde meilleur ? 4 Le jeu vidéo sous surveillance en Chine 5 L’avant-dernière saison de « Game of Thrones »

Jason Read est un jeune philosophe universitaire américain, spécialiste de Marx, Spinoza et Deleuze. Depuis 2006, il tient un blog intitulé <em>unemployed negativity</em> où il parle de ses lectures, commente l’actualité, et livre aussi ses impressions sur des films et des séries populaires. Depuis quelques années, les philosophes ont investi le terrain des cultural studies, de la pop culture.

Quatre textes sur les films de super-héros – Jason READ

Jason Read est un jeune philosophe universitaire américain, spécialiste de Marx, Spinoza et Deleuze. Depuis 2006, il tient un blog intitulé unemployed negativity où il parle de ses lectures, commente l’actualité, et livre aussi ses impressions sur des films et des séries populaires. Depuis quelques années, les philosophes ont investi le terrain des cultural studies, de la pop culture.

Cette étude cinématographique sur <em>Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain</em> expérimente la thèse esthétique centrale dans la théorie critique des industries culturelles, présente dans plusieurs articles de la <em>Web-revue</em> : <a href="http://industrie-culturelle.fr/industrie-culturelle/marc-hiver-forme-esthetique-contenu-social-sedimente/" target="_blank" rel="noopener noreferrer"><em>la forme esthétique est du contenu [social] sédimenté</em></a>. Cette thèse est centrale, non seulement parce qu’elle récuse la distinction fond/forme, mais surtout parce qu’elle jette un pont entre la dimension esthétique et la dimension sciences sociales.

« Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain » : réconcilier art et industrie ? – Marc HIVER

Cette étude cinématographique sur Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain expérimente la thèse esthétique centrale dans la théorie critique des industries culturelles, présente dans plusieurs articles de la Web-revue : la forme esthétique est du contenu [social] sédimenté. Cette thèse est centrale, non seulement parce qu’elle récuse la distinction fond/forme, mais surtout parce qu’elle jette un pont entre la dimension esthétique et la dimension sciences sociales.

On peut aborder ce texte aussi bien comme une lecture des films de Michael Cimino au prisme de Siegfried Kracauer que des théories filmiques de Kracauer au prisme de Cimino. C'est cette dernière lecture qui intéresse particulièrement la Web-revue, d'autant que Kracauer est relativement peu connu en France : Théorie du Film, publié aux États-Unis en 1960, ne fut traduit qu'en 2010.

Siegfried Kracauer, Michael Cimino, la photographie et le cinéma : cinq fragments – Cédric DONNAT

On peut aborder ce texte aussi bien comme une lecture des films de Michael Cimino au prisme de Siegfried Kracauer que des théories filmiques de Kracauer au prisme de Cimino. C’est cette dernière lecture qui intéresse particulièrement la Web-revue, d’autant que Kracauer est relativement peu connu en France : Théorie du Film, publié aux États-Unis en 1960, ne fut traduit qu’en 2010.

À l'occasion de la sortie de <em>Cultural Studies. Théories et méthodes</em> (Armand Collin, 2015), livre signé par deux jeunes universitaires, Maxime Cervulle et Nelly Quemener, la Web-revue a voulu leur poser des questions par écrit dans le but d'un dialogue contradictoire. Cervulle et Quemener représentent la « troisième génération » des Cultural Studies qui s'intéresse tout particulièrement aux « nouveaux sujets de l'émancipation ».

Les Cultural Studies – entretien avec Maxime Cervulle et Nelly Quemener

À l’occasion de la sortie de Cultural Studies. Théories et méthodes (Armand Collin, 2015), livre signé par deux jeunes universitaires, Maxime Cervulle et Nelly Quemener, la Web-revue a voulu leur poser des questions par écrit dans le but d’un dialogue contradictoire. Cervulle et Quemener représentent la « troisième génération » des Cultural Studies qui s’intéresse tout particulièrement aux « nouveaux sujets de l’émancipation ».

Janvier 2016 contenu : 1 People : Mark Zuckerberg (Facebook) lance une nouvelle fondation caritative 2 Les nouvelles chaînes de la TNT peinent à trouver la rentabilité 3 « La Guerre des Étoiles » et les produits dérivés (suite) 4 Armand Mattelart nommé docteur honoris causa de l'université de la Havane

Actualités des industries culturelles et numériques #38, janvier 2016

Janvier 2016 contenu : 1 People : Mark Zuckerberg (Facebook) lance une nouvelle fondation caritative 2 Les nouvelles chaînes de la TNT peinent à trouver la rentabilité 3 « La Guerre des Étoiles » et les produits dérivés (suite) 4 Armand Mattelart nommé docteur honoris causa de l’université de la Havane

La petite vidéothèque numérique de la Web-revue, comme sa sœur, la petite bibliothèque numérique, n'a pas la prétention d'être exhaustive ; on se limite, si possible, aux vidéos en français ou avec des sous-titres exploitables. Elle rappelle à nos lecteurs qu'un grand nombre de vidéos, en rapport avec le contenu de notre site universitaire, sont disponibles sur Internet et qu'on peut aussi naviguer dans YouTube ou Dailymotion pour trouver des perles culturelles ou d'un intérêt scientifique, d'autant plus qu'on maîtrise l'anglais ou l'espagnol. En termes de contenu, la contribution de la Web-revue à la recherche ne consiste pas seulement à proposer de nouveaux articles chaque mois.

Petite vidéothèque numérique de la Web-revue

La petite vidéothèque numérique de la Web-revue, comme sa sœur, la petite bibliothèque numérique, n’a pas la prétention d’être exhaustive ; on se limite, si possible, aux vidéos en français ou avec des sous-titres exploitables. Elle rappelle à nos lecteurs qu’un grand nombre de vidéos, en rapport avec le contenu de notre site universitaire, sont disponibles sur Internet et qu’on peut aussi naviguer dans YouTube ou Dailymotion pour trouver des perles culturelles ou d’un intérêt scientifique, d’autant plus qu’on maîtrise l’anglais ou l’espagnol. En termes de contenu, la contribution de la Web-revue à la recherche ne consiste pas seulement à proposer de nouveaux articles chaque mois.