Repères théoriques Archive

Septembre 2017 Contenu :     1 George A. Romero, le père des zombies, est mort 2 Les algorithmes et la crise financière à venir 3 Facebook : vers un monde meilleur ? 4 Le jeu vidéo sous surveillance en Chine 5 L'avant-dernière saison de "Game of Thrones"

Actualités des industries culturelles et numériques #56, septembre 2017

Septembre 2017 Contenu : 1 George A. Romero, le père des zombies, est mort 2 Les algorithmes et la crise financière à venir 3 Facebook : vers un monde meilleur ? 4 Le jeu vidéo sous surveillance en Chine 5 L’avant-dernière saison de « Game of Thrones »

Jason Read est un jeune philosophe universitaire américain, spécialiste de Marx, Spinoza et Deleuze. Depuis 2006, il tient un blog intitulé <em>unemployed negativity</em> où il parle de ses lectures, commente l’actualité, et livre aussi ses impressions sur des films et des séries populaires. Depuis quelques années, les philosophes ont investi le terrain des cultural studies, de la pop culture.

Quatre textes sur les films de super-héros – Jason READ

Jason Read est un jeune philosophe universitaire américain, spécialiste de Marx, Spinoza et Deleuze. Depuis 2006, il tient un blog intitulé unemployed negativity où il parle de ses lectures, commente l’actualité, et livre aussi ses impressions sur des films et des séries populaires. Depuis quelques années, les philosophes ont investi le terrain des cultural studies, de la pop culture.

Cette étude cinématographique sur <em>Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain</em> expérimente la thèse esthétique centrale dans la théorie critique des industries culturelles, présente dans plusieurs articles de la <em>Web-revue</em> : <a href="http://industrie-culturelle.fr/industrie-culturelle/marc-hiver-forme-esthetique-contenu-social-sedimente/" target="_blank" rel="noopener noreferrer"><em>la forme esthétique est du contenu [social] sédimenté</em></a>. Cette thèse est centrale, non seulement parce qu’elle récuse la distinction fond/forme, mais surtout parce qu’elle jette un pont entre la dimension esthétique et la dimension sciences sociales.

« Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain » : réconcilier art et industrie ? – Marc HIVER

Cette étude cinématographique sur Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain expérimente la thèse esthétique centrale dans la théorie critique des industries culturelles, présente dans plusieurs articles de la Web-revue : la forme esthétique est du contenu [social] sédimenté. Cette thèse est centrale, non seulement parce qu’elle récuse la distinction fond/forme, mais surtout parce qu’elle jette un pont entre la dimension esthétique et la dimension sciences sociales.

On peut aborder ce texte aussi bien comme une lecture des films de Michael Cimino au prisme de Siegfried Kracauer que des théories filmiques de Kracauer au prisme de Cimino. C'est cette dernière lecture qui intéresse particulièrement la Web-revue, d'autant que Kracauer est relativement peu connu en France : Théorie du Film, publié aux États-Unis en 1960, ne fut traduit qu'en 2010.

Siegfried Kracauer, Michael Cimino, la photographie et le cinéma : cinq fragments – Cédric DONNAT

On peut aborder ce texte aussi bien comme une lecture des films de Michael Cimino au prisme de Siegfried Kracauer que des théories filmiques de Kracauer au prisme de Cimino. C’est cette dernière lecture qui intéresse particulièrement la Web-revue, d’autant que Kracauer est relativement peu connu en France : Théorie du Film, publié aux États-Unis en 1960, ne fut traduit qu’en 2010.

À l'occasion de la sortie de <em>Cultural Studies. Théories et méthodes</em> (Armand Collin, 2015), livre signé par deux jeunes universitaires, Maxime Cervulle et Nelly Quemener, la Web-revue a voulu leur poser des questions par écrit dans le but d'un dialogue contradictoire. Cervulle et Quemener représentent la « troisième génération » des Cultural Studies qui s'intéresse tout particulièrement aux « nouveaux sujets de l'émancipation ».

Les Cultural Studies – entretien avec Maxime Cervulle et Nelly Quemener

À l’occasion de la sortie de Cultural Studies. Théories et méthodes (Armand Collin, 2015), livre signé par deux jeunes universitaires, Maxime Cervulle et Nelly Quemener, la Web-revue a voulu leur poser des questions par écrit dans le but d’un dialogue contradictoire. Cervulle et Quemener représentent la « troisième génération » des Cultural Studies qui s’intéresse tout particulièrement aux « nouveaux sujets de l’émancipation ».

Janvier 2016 contenu : 1 People : Mark Zuckerberg (Facebook) lance une nouvelle fondation caritative 2 Les nouvelles chaînes de la TNT peinent à trouver la rentabilité 3 « La Guerre des Étoiles » et les produits dérivés (suite) 4 Armand Mattelart nommé docteur honoris causa de l'université de la Havane

Actualités des industries culturelles et numériques #38, janvier 2016

Janvier 2016 contenu : 1 People : Mark Zuckerberg (Facebook) lance une nouvelle fondation caritative 2 Les nouvelles chaînes de la TNT peinent à trouver la rentabilité 3 « La Guerre des Étoiles » et les produits dérivés (suite) 4 Armand Mattelart nommé docteur honoris causa de l’université de la Havane

La petite vidéothèque numérique de la Web-revue, comme sa sœur, la petite bibliothèque numérique, n'a pas la prétention d'être exhaustive ; on se limite, si possible, aux vidéos en français ou avec des sous-titres exploitables. Elle rappelle à nos lecteurs qu'un grand nombre de vidéos, en rapport avec le contenu de notre site universitaire, sont disponibles sur Internet et qu'on peut aussi naviguer dans YouTube ou Dailymotion pour trouver des perles culturelles ou d'un intérêt scientifique, d'autant plus qu'on maîtrise l'anglais ou l'espagnol. En termes de contenu, la contribution de la Web-revue à la recherche ne consiste pas seulement à proposer de nouveaux articles chaque mois.

Petite vidéothèque numérique de la Web-revue

La petite vidéothèque numérique de la Web-revue, comme sa sœur, la petite bibliothèque numérique, n’a pas la prétention d’être exhaustive ; on se limite, si possible, aux vidéos en français ou avec des sous-titres exploitables. Elle rappelle à nos lecteurs qu’un grand nombre de vidéos, en rapport avec le contenu de notre site universitaire, sont disponibles sur Internet et qu’on peut aussi naviguer dans YouTube ou Dailymotion pour trouver des perles culturelles ou d’un intérêt scientifique, d’autant plus qu’on maîtrise l’anglais ou l’espagnol. En termes de contenu, la contribution de la Web-revue à la recherche ne consiste pas seulement à proposer de nouveaux articles chaque mois.

Comme il est indiqué dans le titre, cet article inclut des rires en boîte à la demande (RAD). Pourquoi les sitcoms devraient avoir le privilège de cette avancée technologique considérable dans l'instrumentalisation de la réception des produits culturels médiatiques ? Rire n'est plus l'irruption du hoquet d'Aristophane au Banquet des pseudo- philosophes, des faux sérieux et des vrais marionnettes médiatiques, il devient une injonction paradoxale d'évitement sur tous les écrans d'une réalité sociale en crise. Cet article apporte donc sa contribution à l'accompagnement industrialisé d'une recherche universitaire résolument plus fun.

Tyrannie du rire et du fun – Marc HIVER

Comme il est indiqué dans le titre, cet article inclut des rires en boîte à la demande (RAD). Pourquoi les sitcoms devraient avoir le privilège de cette avancée technologique considérable dans l’instrumentalisation de la réception des produits culturels médiatiques ? Rire n’est plus l’irruption du hoquet d’Aristophane au Banquet des pseudo- philosophes, des faux sérieux et des vrais marionnettes médiatiques, il devient une injonction paradoxale d’évitement sur tous les écrans d’une réalité sociale en crise. Cet article apporte donc sa contribution à l’accompagnement industrialisé d’une recherche universitaire résolument plus fun.

Cette petite bibliothèque numérique et gratuite n'a que la prétention de rappeler à nos visiteurs qu'un grand nombre de textes, tombés dans le domaine public, ont été numérisés et sont à disposition gratuitement.

Petite bibliothèque numérique et gratuite de la Web-revue

Cette petite bibliothèque numérique et gratuite n’a que la prétention de rappeler à nos visiteurs qu’un grand nombre de textes, tombés dans le domaine public, ont été numérisés et sont à disposition gratuitement.

Juillet-août 2015 Contenu : 1 Rapprochement entre musiciens et publicitaires 2 Facebook ouvre un laboratoire à Paris, et prend une option sur l'avenir 3 Pour tout acheter, cliquez ici 4 « Les technologies sont des concentrés d'idéologies » 5 La télévision sur mobile se développe 6 Le streaming musical doit devenir payant, et la bataille s'annonce acharnée 7 « Jurassic World » 8 Patrick Macnee (Chapeau melon et Bottes de Cuir) est mort

Actualités des industries culturelles et numériques #33, juillet-août 2015

Juillet-août 2015 Contenu : 1 Rapprochement entre musiciens et publicitaires 2 Facebook ouvre un laboratoire à Paris, et prend une option sur l’avenir 3 Pour tout acheter, cliquez ici 4 « Les technologies sont des concentrés d’idéologies » 5 La télévision sur mobile se développe 6 Le streaming musical doit devenir payant, et la bataille s’annonce acharnée 7 « Jurassic World » 8 Patrick Macnee (Chapeau melon et Bottes de Cuir) est mort

Pour les tenants de l'École de Francfort qui ont anticipé <em>a priori</em> le devenir d'une industrie culturelle comme le cinéma, son statut conjoint de septième art est loin d'être établi. On peut démonter les clichés de <em>la machine à fabriquer des saucisses</em>, selon l'expression d'Erich von Stroheim, pour dénoncer le système hollywoodien qui l'avait broyé. <em>A posteriori</em>, des cinéastes diagnostiqueront la mort du cinéma d'art après une période où l'industrie avait besoin de l'invention par les précurseurs de formes esthétiques pour nourrir son langage para-publicitaire esthétisant. Alors, cet article interroge les conflits idéologiques, commerciaux et esthétiques qui ont fait des<em> Rapaces</em> d'Erich von Stroheim un des films martyrs de l'histoire du cinéma... sauvant l'aura du septième art ?

Stroheim : Hollywood, la machine à fabriquer des saucisses – Marc HIVER

Pour les tenants de l’École de Francfort qui ont anticipé a priori le devenir d’une industrie culturelle comme le cinéma, son statut conjoint de septième art est loin d’être établi. On peut démonter les clichés de la machine à fabriquer des saucisses, selon l’expression d’Erich von Stroheim, pour dénoncer le système hollywoodien qui l’avait broyé. A posteriori, des cinéastes diagnostiqueront la mort du cinéma d’art après une période où l’industrie avait besoin de l’invention par les précurseurs de formes esthétiques pour nourrir son langage para-publicitaire esthétisant. Alors, cet article interroge les conflits idéologiques, commerciaux et esthétiques qui ont fait des Rapaces d’Erich von Stroheim un des films martyrs de l’histoire du cinéma… sauvant l’aura du septième art ?

La généalogie de la "brand culture" permet de révéler l’important renouvellement des notions publicitaires. Certaines notions semblent répondre à la crise socio-économique actuelle. Elles permettent de défendre l’industrie publicitaire en difficulté, en la modernisant. Mais la création de ces notions ne semblent pas uniquement corrélées à un contexte de crise puisque la notion de "brand image" a été élaborée en 1955, période prospère. Dans les deux cas, l’industrie publicitaire doit se justifier par rapport à l’économie et au capitalisme en général. Ces notions sont donc idéologiques, car cette situation peut à tout moment être remise en question.

Généalogie de la « brand culture » – Héloïse MERARD

La généalogie de la « brand culture » permet de révéler l’important renouvellement des notions publicitaires. Certaines notions semblent répondre à la crise socio-économique actuelle. Elles permettent de défendre l’industrie publicitaire en difficulté, en la modernisant. Mais la création de ces notions ne semblent pas uniquement corrélées à un contexte de crise puisque la notion de « brand image » a été élaborée en 1955, période prospère. Dans les deux cas, l’industrie publicitaire doit se justifier par rapport à l’économie et au capitalisme en général. Ces notions sont donc idéologiques, car cette situation peut à tout moment être remise en question.

Les mots et expressions créés avec les nouvelles technologies sont instables et flous, même si leur usage est devenu courant. Pourtant il serait presque dangereux dans certains cas de vouloir donner un nom à des concepts auxquels on ne peut même pas donner de limites, ou d’explications intelligibles. Pour éclairer cette problématique, Morozov a prévu de consacrer ses prochains travaux aux recherches sur l‘historicisation et la contextualisation du vocabulaire qui est utilisé au sein de l’univers technologique, tels que cyberespace, internet, open source…

Evgeny Morozov, critique du web-centrisme et du « solutionnisme » – Marion LEMONNIER

Les mots et expressions créés avec les nouvelles technologies sont instables et flous, même si leur usage est devenu courant. Pourtant il serait presque dangereux dans certains cas de vouloir donner un nom à des concepts auxquels on ne peut même pas donner de limites, ou d’explications intelligibles. Pour éclairer cette problématique, Morozov a prévu de consacrer ses prochains travaux aux recherches sur l‘historicisation et la contextualisation du vocabulaire qui est utilisé au sein de l’univers technologique, tels que cyberespace, internet, open source…