musique électroacoustique Archive

image_pdf
Tenter la définition précise de ce qu’est le design sonore n’est pas chose aisée, tant celui-ci touche à des domaines différents de l’audiovisuel, sans pour autant transparaître de manière évidente, à moins d’être un peu au fait des processus techniques utilisés pour sa mise en œuvre. Cet article s’appuie sur quelques exemples significatifs.

Le design sonore – Jean-Baptiste FAVORY

Tenter la définition précise de ce qu’est le design sonore n’est pas chose aisée, tant celui-ci touche à des domaines différents de l’audiovisuel, sans pour autant transparaître de manière évidente, à moins d’être un peu au fait des processus techniques utilisés pour sa mise en œuvre. Cet article s’appuie sur quelques exemples significatifs.

Il est indéniable que les DAW d'aujourd'hui sont de formidables outils de création, et aucun de leurs utilisateurs actuels, même celui ayant connu la période du « tout analogique », ne regrette la bande magnétique et son lot de contraintes physiques et économiques. Mais il convient d'avoir toujours à l'esprit que ces outils n'informent que sur des placements visuels de signifiants du son, et très peu sur le rendu final auditif de celui-ci. Les anciennes notions musicales d'orchestration, de pauses et d'espace sonore ne doivent pas être oubliées, et c'est bien la simple notion d'écoute qui doit être replacée au centre des préoccupations en matière de composition.

Composer avec les stations audionumériques (DAW) – Jean-Baptiste FAVORY

Il est indéniable que les DAW d’aujourd’hui sont de formidables outils de création, et aucun de leurs utilisateurs actuels, même celui ayant connu la période du « tout analogique », ne regrette la bande magnétique et son lot de contraintes physiques et économiques. Mais il convient d’avoir toujours à l’esprit que ces outils n’informent que sur des placements visuels de signifiants du son, et très peu sur le rendu final auditif de celui-ci. Les anciennes notions musicales d’orchestration, de pauses et d’espace sonore ne doivent pas être oubliées, et c’est bien la simple notion d’écoute qui doit être replacée au centre des préoccupations en matière de composition.

Apparus sur le marché des logiciels pour la composition musicale à l'image, les orchestres virtuels reproduisent par échantillonnage, pupitre par pupitre, l'étendue des notes et des principaux modes de jeux des instruments acoustiques de l'orchestre symphonique classique. Le réalisme des compositions dépend en très grande partie de la gestion des articulations, qui rendent les nuances de jeu moins mécaniques : glissandi, sostenuto, con legno, et modes de jeux modernes comme l'utilisation de tempéraments non égaux (gamme en quart de ton, clusters en intonation juste...).

L’orchestre virtuel et la musique de film. Entretien avec le compositeur Jean-Claude Eloy par Jean-Baptiste Favory

Apparus sur le marché des logiciels pour la composition musicale à l’image, les orchestres virtuels reproduisent par échantillonnage, pupitre par pupitre, l’étendue des notes et des principaux modes de jeux des instruments acoustiques de l’orchestre symphonique classique. Le réalisme des compositions dépend en très grande partie de la gestion des articulations, qui rendent les nuances de jeu moins mécaniques : glissandi, sostenuto, con legno, et modes de jeux modernes comme l’utilisation de tempéraments non égaux (gamme en quart de ton, clusters en intonation juste…).

S’il est un lieu commun théorique bien ancré, c’est celui de la distinction fond/forme.  Le remettre en cause implique une prise en compte de la dimension esthétique qui ne réduise pas le travail de la forme à une mise en forme, une sorte d'in-formation. Étudier l'articulation entre dimension esthétique et dimension sociologique dans une œuvre artistique - par rapport aux logiques et enjeux des produits culturels - revient à s'interroger sur la circulation d’objets énigmatiques bouleversant le modèle simpliste d'une communication créative à message - de type publicitaire - ou à thèse .

Forme esthétique et contenu [social] sédimenté – Marc HIVER

S’il est un lieu commun théorique bien ancré, c’est celui de la distinction fond/forme. Le remettre en cause implique une prise en compte de la dimension esthétique qui ne réduise pas le travail de la forme à une mise en forme, une sorte d’in-formation. Étudier l’articulation entre dimension esthétique et dimension sociologique dans une œuvre artistique – par rapport aux logiques et enjeux des produits culturels – revient à s’interroger sur la circulation d’objets énigmatiques bouleversant le modèle simpliste d’une communication créative à message – de type publicitaire – ou à thèse .