A propos de l'auteur : Laura Goldberger

Laura Goldberger
Description
Laura Goldberger a soutenu en décembre 2017 sa thèse en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université Paris-Nanterre (directeur : Marc Hiver) : « Le Web politique - l'espace médiatique de la présidentielle 2012 ». Elle est infographiste et chargée de communication.

Edité par Laura Goldberger

La thèse dont est extrait cet article porte sur l'industrialisation croissante du politique. Laura Goldberger y recadre la place et la fonction d'un réseau social comme Twitter, investi et contrôlé par des professionnels de la communication politique, dans l'ensemble de l'espace médiatique de la campagne présidentielle française de 2012.

Pour la première fois, en France et dans une revue centrée autour de la notion critique d'industrie culturelle, émerge et est introduite la notion d'<em>industrie politique </em> (<em>Politics industry</em> chez les anglo-saxons dans un autre cadre).

L’industrie politique – Laura Goldberger

La thèse dont est extrait cet article porte sur l’industrialisation croissante du politique. Laura Goldberger y recadre la place et la fonction d’un réseau social comme Twitter, investi et contrôlé par des professionnels de la communication politique, dans l’ensemble de l’espace médiatique de la campagne présidentielle française de 2012.

Pour la première fois, en France et dans une revue centrée autour de la notion critique d’industrie culturelle, émerge et est introduite la notion d’industrie politique (Politics industry chez les anglo-saxons dans un autre cadre).

À la veille du premier tour de la présidentielle de 2012 en France, une tentative de contournement par les twittos du code électoral relatif à la communication des résultats. Entre humour potache et rumeurs des twittos de base, mais aussi fuites organisées ou manipulées par des armées de community managers au service des candidats, le site de microblogging Twitter est donc le terrain de jeu de ceux qui croient en une conception de la démocratie directe et participative et des pros qui veulent l'instrumentaliser.

#Radio Londres, irruption du microblogging dans la Présidentielle de 2012 – Laura GOLDBERGER

À la veille du premier tour de la présidentielle de 2012 en France, une tentative de contournement par les twittos du code électoral relatif à la communication des résultats. Entre humour potache et rumeurs des twittos de base, mais aussi fuites organisées ou manipulées par des armées de community managers au service des candidats, le site de microblogging Twitter est donc le terrain de jeu de ceux qui croient en une conception de la démocratie directe et participative et des pros qui veulent l’instrumentaliser.