Miège Bernard Archive

La généalogie de la "brand culture" permet de révéler l’important renouvellement des notions publicitaires. Certaines notions semblent répondre à la crise socio-économique actuelle. Elles permettent de défendre l’industrie publicitaire en difficulté, en la modernisant. Mais la création de ces notions ne semblent pas uniquement corrélées à un contexte de crise puisque la notion de "brand image" a été élaborée en 1955, période prospère. Dans les deux cas, l’industrie publicitaire doit se justifier par rapport à l’économie et au capitalisme en général. Ces notions sont donc idéologiques, car cette situation peut à tout moment être remise en question.

Généalogie de la « brand culture » – Héloïse MERARD

La généalogie de la « brand culture » permet de révéler l’important renouvellement des notions publicitaires. Certaines notions semblent répondre à la crise socio-économique actuelle. Elles permettent de défendre l’industrie publicitaire en difficulté, en la modernisant. Mais la création de ces notions ne semblent pas uniquement corrélées à un contexte de crise puisque la notion de « brand image » a été élaborée en 1955, période prospère. Dans les deux cas, l’industrie publicitaire doit se justifier par rapport à l’économie et au capitalisme en général. Ces notions sont donc idéologiques, car cette situation peut à tout moment être remise en question.

Le bel avenir promis aux séries américaines en Chine a été entravé, encore une fois, par l’intervention des autorités. Le retrait de quatre séries américaines sur les plateformes légales en avril 2014 pourrait bien être un signe que les autorités chinoises, qui laissaient auparavant le champ libre à la diffusion des contenus audiovisuels étrangers sous licence sur Internet, vont imposer une surveillance plus stricte des contenus. L’acquisition de séries américaines serait à l’avenir de plus en plus difficile pour les plateformes chinoises. En plus des séries américaines, l’acquisition d’émissions chinoises serait également désormais de moins en moins faisable.

La concentration du marché des plateformes de streaming de vidéos en Chine – CHEN Yuzhe

Le bel avenir promis aux séries américaines en Chine a été entravé, encore une fois, par l’intervention des autorités. Le retrait de quatre séries américaines sur les plateformes légales en avril 2014 pourrait bien être un signe que les autorités chinoises, qui laissaient auparavant le champ libre à la diffusion des contenus audiovisuels étrangers sous licence sur Internet, vont imposer une surveillance plus stricte des contenus. L’acquisition de séries américaines serait à l’avenir de plus en plus difficile pour les plateformes chinoises. En plus des séries américaines, l’acquisition d’émissions chinoises serait également désormais de moins en moins faisable.

À l'occasion de la sortie de <em>L'industrialisation des biens symboliques. Les industries créatives en regard des industries culturelles</em> (Presses Universitaires de Grenoble) par Philippe Bouquillion, Bernard Miège, et Pierre Mœglin, livre théorique important sur les mutations en cours dans les industries culturelles et dans les nouvelles industries dites "créatives", la Web-revue a demandé aux trois auteurs de répondre à un petit nombre de questions par écrit. Voici leurs réponses.

« L’industrialisation des biens symboliques » – entretien avec Philippe Bouquillion, Bernard Miège, Pierre Mœglin

À l’occasion de la sortie de L’industrialisation des biens symboliques. Les industries créatives en regard des industries culturelles (Presses Universitaires de Grenoble) par Philippe Bouquillion, Bernard Miège, et Pierre Mœglin, livre théorique important sur les mutations en cours dans les industries culturelles et dans les nouvelles industries dites « créatives », la Web-revue a demandé aux trois auteurs de répondre à un petit nombre de questions par écrit. Voici leurs réponses.

Cet article, qui s'appuie sur un corpus d'entretiens avec des éditeurs et managers du secteur phonographique, ainsi que sur une analyse sémio-musicale d'un disque de variétés, a pour but de poser des hypothèses pour éclairer les conditions d'apparition de la notion de marque dans les discours émanant de la filière du disque.

Les stars comme marques de l’industrie de la musique enregistrée – Christophe MAGIS

Cet article, qui s’appuie sur un corpus d’entretiens avec des éditeurs et managers du secteur phonographique, ainsi que sur une analyse sémio-musicale d’un disque de variétés, a pour but de poser des hypothèses pour éclairer les conditions d’apparition de la notion de marque dans les discours émanant de la filière du disque.

Cet article propose une exploration théorique des stratégies socio-économiques de création de stars dans l’industrie musicale par une étude du rapport de ces stratégies à la réalité musicale des productions.

Socio-économie des stars dans l’industrie musicale : entre stratégies d’individualisation et de formatage – Christophe MAGIS

Cet article propose une exploration théorique des stratégies socio-économiques de création de stars dans l’industrie musicale par une étude du rapport de ces stratégies à la réalité musicale des productions.