Articles plus anciens
Que les développements de la science inspirent la science-fiction n’a rien de nouveau. L’imaginaire que véhicule l’idée d’une intelligence artificielle s’épanouit depuis plus d’un demi-siècle au moins, navigant au gré des innovations introduites par les technologies de l’information et les des transformations qu’elles mettent en œuvre dans la science comme dans la vie quotidienne de chacun d’entre nous (au moins dans les pays riches). Que se passe-t-il donc pour que rapports et ouvrages sur l’intelligence artificielle se succèdent aujourd’hui sur ce thème ? Sans doute les retombées économiques attendues et les problèmes éthiques qu’elles soulèvent y sont pour l’essentiel.

De la science-fiction à la science : le mythe de la singularité – Laurence FAVIER

Que les développements de la science inspirent la science-fiction n’a rien de nouveau. L’imaginaire que véhicule l’idée d’une intelligence artificielle s’épanouit depuis plus d’un demi-siècle au moins, navigant au gré des innovations introduites par les technologies de l’information et les des transformations qu’elles mettent en œuvre dans la science comme dans la vie quotidienne de chacun d’entre nous (au moins dans les pays riches). Que se passe-t-il donc pour que rapports et ouvrages sur l’intelligence artificielle se succèdent aujourd’hui sur ce thème ? Sans doute les retombées économiques attendues et les problèmes éthiques qu’elles soulèvent y sont pour l’essentiel.

Février 2018 Contenu : 1 Mégafusion entre Disney et Fox 1.1 Problèmes pour Disney 2 Les enfants du rock ne sont pas encore adeptes du streaming 3 La plate-forme de vidéos musicales Vevo sera peut-être rentable en 2018 3.1 Tentatives de combiner audio et vidéo 3.2 Une marchandise échouée 4 Les artistes qui ont rapporté le plus en tournée en 2017 5 Le cinéma américain domine à la télévision européenne 6 Les séries les plus commentées sur les réseaux sociaux 6.1 Feu les études de la réception ? 6.2 La série à l'âge du capitalisme financier 7 Succès mitigé du dernier Star Wars

Actualités des industries culturelles, et de communication #61, février 2018

Février 2018 Contenu : 1 Mégafusion entre Disney et Fox 1.1 Problèmes pour Disney 2 Les enfants du rock ne sont pas encore adeptes du streaming 3 La plate-forme de vidéos musicales Vevo sera peut-être rentable en 2018 3.1 Tentatives de combiner audio et vidéo 3.2 Une marchandise échouée 4 Les artistes qui ont rapporté le plus en tournée en 2017 5 Le cinéma américain domine à la télévision européenne 6 Les séries les plus commentées sur les réseaux sociaux 6.1 Feu les études de la réception ? 6.2 La série à l’âge du capitalisme financier 7 Succès mitigé du dernier Star Wars

Cet article propose de revenir sur un autre pan des liens entre femmes et médias : celui de l’histoire, qui se révèle à l’étude très conflictuelle, de l’affirmation des femmes dans les industries de séries télévisées, affirmation qui a pu se faire à la fois via des figures importantes (comme Lucille Ball ou Roseanne Barr), mais aussi par des effets industriels plus ambigus (effets de concurrence, audiences de niche, ciblage des annonceurs).

Création féminine et séries télévisées : discours de subalternes et réappropriations par l’industrie – Céline MORIN

Cet article propose de revenir sur un autre pan des liens entre femmes et médias : celui de l’histoire, qui se révèle à l’étude très conflictuelle, de l’affirmation des femmes dans les industries de séries télévisées, affirmation qui a pu se faire à la fois via des figures importantes (comme Lucille Ball ou Roseanne Barr), mais aussi par des effets industriels plus ambigus (effets de concurrence, audiences de niche, ciblage des annonceurs).

La lisibilité d’un film participe dans l’industrie culturelle cinématographique et notamment hollywoodienne à dissiper l’angoisse commerciale qui taraude tout producteur. Est-ce que les informations verbales, gestuelles, scénographiques, sonores seront bien compréhensibles pour le spectateur ? Lui communiqueront-elles les émotions que ce spectateur est venu chercher en achetant son billet ? La notion de <em>langage est</em> ancrée au cœur d’une certaine sémiotique appliquée et même du débat général sur l'industrie cinématographique.

Lisibilité filmique et industrie cinématographique – Marc HIVER

La lisibilité d’un film participe dans l’industrie culturelle cinématographique et notamment hollywoodienne à dissiper l’angoisse commerciale qui taraude tout producteur. Est-ce que les informations verbales, gestuelles, scénographiques, sonores seront bien compréhensibles pour le spectateur ? Lui communiqueront-elles les émotions que ce spectateur est venu chercher en achetant son billet ? La notion de langage est ancrée au cœur d’une certaine sémiotique appliquée et même du débat général sur l’industrie cinématographique.

Janvier 2018 Contenu : 1 Changement de titre 2 Amazon domine le marché du cloud computing 2.1 L'empreinte du numériqu 3 Le jazz et la musique classique intègrent avec difficulté les sites de streaming 3.1 La musique classique en streaming 3.2 Beethoven, Coltrane, Jimi Hendrix, dans le même panier ?
4 Disney expose sa nouvelle stratégie dans le streaming 5 Amazon acquiert les droits d'adaptation télévisée du Seigneur des anneaux 6 Le play-back musical, nouvelle tendance mondiale chez les adolescents 7 Les médias numériques américaines à la peine 7.1 Un modèle économique instable 8 Jeff Bezos (Amazon) vaut 100 milliards de dollars

Actualités des industries culturelles, et de communication #60, janvier 2018

Janvier 2018 Contenu : 1 Changement de titre 2 Amazon domine le marché du cloud computing 2.1 L’empreinte du numériqu 3 Le jazz et la musique classique intègrent avec difficulté les sites de streaming 3.1 La musique classique en streaming 3.2 Beethoven, Coltrane, Jimi Hendrix, dans le même panier ?
4 Disney expose sa nouvelle stratégie dans le streaming 5 Amazon acquiert les droits d’adaptation télévisée du Seigneur des anneaux 6 Le play-back musical, nouvelle tendance mondiale chez les adolescents 7 Les médias numériques américaines à la peine 7.1 Un modèle économique instable 8 Jeff Bezos (Amazon) vaut 100 milliards de dollars

Rejetant le déterminisme simpliste du modèle marxiste d'une base économique et une suprastructure politique et culturelle, Armand Mattelart a forgé le concept de « communication-monde » comme un développement synchronique de Braudel et de Wallerstein, dont les travaux sont plutôt limités à la sphère économique. Cela induit Armand Mattelart à redéfinir la communication comme une culture plurivoque de médiation, qui rend possible la gestion des rapports sociaux bien en amont des rapports de force manifestes, d'où l'importance de la communication de guerre comme modèle de base.

« La communication-monde » : une interview avec Armand MATTELART

Rejetant le déterminisme simpliste du modèle marxiste d’une base économique et une suprastructure politique et culturelle, Armand Mattelart a forgé le concept de « communication-monde » comme un développement synchronique de Braudel et de Wallerstein, dont les travaux sont plutôt limités à la sphère économique. Cela induit Armand Mattelart à redéfinir la communication comme une culture plurivoque de médiation, qui rend possible la gestion des rapports sociaux bien en amont des rapports de force manifestes, d’où l’importance de la communication de guerre comme modèle de base.

Décembre 2017 Contenu : 1 La Chine veut ficher la voix de la population entière 1.1 Le profilage des population 1.2 Un marché mondial de la surveillance 2 Les jeux en monde ouvert d'Ubisoft2.1 « Notre modèle, c'est Indiana Jones » 3 Le marché du cinéma en Chine attise les studios américains3.1 Accord Chine-OMC et la concurrence des films étrangers 4 La stratégie de la chaîne payante HBO face à Netflix et Amazon4.1 Entretien avec Richard Plepler, PDG de HBO 5 Intensification de la concurrence dans le marché des plates-formes de vidéo à la demande 6 Facebook contraint à investir dans la sécurité6.1 Facebook et l'évasion fiscale

Actualités des industries culturelles et numériques #59, décembre 2017

Décembre 2017 Contenu : 1 La Chine veut ficher la voix de la population entière 1.1 Le profilage des population 1.2 Un marché mondial de la surveillance 2 Les jeux en monde ouvert d’Ubisoft2.1 « Notre modèle, c’est Indiana Jones » 3 Le marché du cinéma en Chine attise les studios américains3.1 Accord Chine-OMC et la concurrence des films étrangers 4 La stratégie de la chaîne payante HBO face à Netflix et Amazon4.1 Entretien avec Richard Plepler, PDG de HBO 5 Intensification de la concurrence dans le marché des plates-formes de vidéo à la demande 6 Facebook contraint à investir dans la sécurité6.1 Facebook et l’évasion fiscale

L’originalité de « Falling Skies » est le rapport entretenu avec l’histoire, en particulier l’histoire américaine. D’ailleurs, pendant tout le développement du projet, la série s'appelait « Concord ». Ce titre renvoie aux batailles de Lexington et de Concord (1775), qui marquaient le début de la Guerre d'indépendance. Finalement, Spielberg a pensé que « la chute des cieux » était un titre plus en phase avec l'esprit du projet. Et si l'équipe de production a changé quasiment chaque saison, rendant les personnages de moins en moins cohérents, une des constantes de la série reste son rapport à l’histoire.

« Falling Skies », la leçon d’histoire – Anne-Lise MELQUIOND

L’originalité de « Falling Skies » est le rapport entretenu avec l’histoire, en particulier l’histoire américaine. D’ailleurs, pendant tout le développement du projet, la série s’appelait « Concord ». Ce titre renvoie aux batailles de Lexington et de Concord (1775), qui marquaient le début de la Guerre d’indépendance. Finalement, Spielberg a pensé que « la chute des cieux » était un titre plus en phase avec l’esprit du projet. Et si l’équipe de production a changé quasiment chaque saison, rendant les personnages de moins en moins cohérents, une des constantes de la série reste son rapport à l’histoire.

Novembre 2017 Contenu : 1 Les appels à la régulation des GAFA se multiplient aux États-Unis 2 Hugh Hefner (Playboy) est mort 3 Séries télévisées : les géants mondiaux s'intéressent à la France 4 La vidéo par abonnement consommée par 2,3 millions de Français chaque jour 5 Exportations record en 2016 pour l'audiovisuel français 6 Google réaffirme ses ambitions dans le matériel (hardware) 7 Le streaming sur mesure de la musique d'ambiance pour les entreprises

Actualités des industries culturelles et numériques #58, novembre 2017

Novembre 2017 Contenu : 1 Les appels à la régulation des GAFA se multiplient aux États-Unis 2 Hugh Hefner (Playboy) est mort 3 Séries télévisées : les géants mondiaux s’intéressent à la France 4 La vidéo par abonnement consommée par 2,3 millions de Français chaque jour 5 Exportations record en 2016 pour l’audiovisuel français 6 Google réaffirme ses ambitions dans le matériel (hardware) 7 Le streaming sur mesure de la musique d’ambiance pour les entreprises

Cette interview, parue en avril 2013 sur le site The Charnel House dédié aux questions d'esthétique et de marxisme, est traduite par David Buxton pour la Web-revue. Né à New York en 1988 de père américain et de mère coréenne, et formé à l'université de Vanderbilt (Nashville, Tennessee), et à l'université de Vienne, Whiteside est actuellement assistant du célèbre chef d'orchestre Michael Tilson Thomas à la New World Symphony (Miami). Il a été le récipient de nombreux prix et de bourses, et a fondé la Nashville Sinfonietta. Il est aussi violiste et pianiste.

Interview de Dean WHITESIDE, chef d’orchestre, sur la musicologie marxienne

Cette interview, parue en avril 2013 sur le site The Charnel House dédié aux questions d’esthétique et de marxisme, est traduite par David Buxton pour la Web-revue. Né à New York en 1988 de père américain et de mère coréenne, et formé à l’université de Vanderbilt (Nashville, Tennessee), et à l’université de Vienne, Whiteside est actuellement assistant du célèbre chef d’orchestre Michael Tilson Thomas à la New World Symphony (Miami). Il a été le récipient de nombreux prix et de bourses, et a fondé la Nashville Sinfonietta. Il est aussi violiste et pianiste.

Octobre 2017 Contenu : 1 L'explosion de l'e-sport : « transformer les joueurs en relais de communication » 2 Le nouveau paysage médiatique américain 3 L'été catastrophique du cinéma américain 4 Des critiques gastronomiques écrites par des machines 5 Le produit se muant en objet communicant, l'entreprise se mettant en réseau, sera-ce la fin de la publicité ? 6 Le marché des logiciels pour espionner ses proches 7 EuropaCorp (Luc Besson) est en grande difficulté

Actualités des industries culturelles et numériques #57, octobre 2017

Octobre 2017 Contenu : 1 L’explosion de l’e-sport : « transformer les joueurs en relais de communication » 2 Le nouveau paysage médiatique américain 3 L’été catastrophique du cinéma américain 4 Des critiques gastronomiques écrites par des machines 5 Le produit se muant en objet communicant, l’entreprise se mettant en réseau, sera-ce la fin de la publicité ? 6 Le marché des logiciels pour espionner ses proches 7 EuropaCorp (Luc Besson) est en grande difficulté

Série feuilletonnante cardinale dans l’histoire des séries, L<em>es Soprano</em> fut comparé à des œuvres appartenant au genre romanesque. Ses deux premières saisons furent projetées et célébrées par le MoMA (<em>The Museum of Modern Art</em>, New York) en février 2001, entrant ainsi dans le panthéon des œuvres d’art de cette institution. Au vu des 71 heures de durée de cette série, peut-on considérer que <em>Les Soprano</em> soit un énorme film, un très long métrage aussi obèse que ses protagonistes ?

« Les Soprano », une œuvre obèse – Aymen GHARBI

Série feuilletonnante cardinale dans l’histoire des séries, Les Soprano fut comparé à des œuvres appartenant au genre romanesque. Ses deux premières saisons furent projetées et célébrées par le MoMA (The Museum of Modern Art, New York) en février 2001, entrant ainsi dans le panthéon des œuvres d’art de cette institution. Au vu des 71 heures de durée de cette série, peut-on considérer que Les Soprano soit un énorme film, un très long métrage aussi obèse que ses protagonistes ?

Septembre 2017 Contenu :     1 George A. Romero, le père des zombies, est mort 2 Les algorithmes et la crise financière à venir 3 Facebook : vers un monde meilleur ? 4 Le jeu vidéo sous surveillance en Chine 5 L'avant-dernière saison de "Game of Thrones"

Actualités des industries culturelles et numériques #56, septembre 2017

Septembre 2017 Contenu : 1 George A. Romero, le père des zombies, est mort 2 Les algorithmes et la crise financière à venir 3 Facebook : vers un monde meilleur ? 4 Le jeu vidéo sous surveillance en Chine 5 L’avant-dernière saison de « Game of Thrones »