Jameson Fredric Archive

Cette interview, parue en avril 2013 sur le site The Charnel House dédié aux questions d'esthétique et de marxisme, est traduite par David Buxton pour la Web-revue. Né à New York en 1988 de père américain et de mère coréenne, et formé à l'université de Vanderbilt (Nashville, Tennessee), et à l'université de Vienne, Whiteside est actuellement assistant du célèbre chef d'orchestre Michael Tilson Thomas à la New World Symphony (Miami). Il a été le récipient de nombreux prix et de bourses, et a fondé la Nashville Sinfonietta. Il est aussi violiste et pianiste.

Interview de Dean WHITESIDE, chef d’orchestre, sur la musicologie marxienne

Cette interview, parue en avril 2013 sur le site The Charnel House dédié aux questions d’esthétique et de marxisme, est traduite par David Buxton pour la Web-revue. Né à New York en 1988 de père américain et de mère coréenne, et formé à l’université de Vanderbilt (Nashville, Tennessee), et à l’université de Vienne, Whiteside est actuellement assistant du célèbre chef d’orchestre Michael Tilson Thomas à la New World Symphony (Miami). Il a été le récipient de nombreux prix et de bourses, et a fondé la Nashville Sinfonietta. Il est aussi violiste et pianiste.

Septembre 2017 Contenu :     1 George A. Romero, le père des zombies, est mort 2 Les algorithmes et la crise financière à venir 3 Facebook : vers un monde meilleur ? 4 Le jeu vidéo sous surveillance en Chine 5 L'avant-dernière saison de "Game of Thrones"

Actualités des industries culturelles et numériques #56, septembre 2017

Septembre 2017 Contenu : 1 George A. Romero, le père des zombies, est mort 2 Les algorithmes et la crise financière à venir 3 Facebook : vers un monde meilleur ? 4 Le jeu vidéo sous surveillance en Chine 5 L’avant-dernière saison de « Game of Thrones »

Jason Read est un jeune philosophe universitaire américain, spécialiste de Marx, Spinoza et Deleuze. Depuis 2006, il tient un blog intitulé <em>unemployed negativity</em> où il parle de ses lectures, commente l’actualité, et livre aussi ses impressions sur des films et des séries populaires. Depuis quelques années, les philosophes ont investi le terrain des cultural studies, de la pop culture.

Quatre textes sur les films de super-héros – Jason READ

Jason Read est un jeune philosophe universitaire américain, spécialiste de Marx, Spinoza et Deleuze. Depuis 2006, il tient un blog intitulé unemployed negativity où il parle de ses lectures, commente l’actualité, et livre aussi ses impressions sur des films et des séries populaires. Depuis quelques années, les philosophes ont investi le terrain des cultural studies, de la pop culture.

Juin 2014 Contenu :  1 Les programmes de flux pèsent un poids significatif en France 2 L’overdose des super-héros ? 3 Les éditeurs devraient « partager » davantage les contenus en ligne ; la bataille entre publicitaires « médias » et « numériques » continue 4 Elvis Presley « live » à Paris

Actualités des industries culturelles et numériques #21, juin 2014

Juin 2014 Contenu : 1 Les programmes de flux pèsent un poids significatif en France 2 L’overdose des super-héros ? 3 Les éditeurs devraient « partager » davantage les contenus en ligne ; la bataille entre publicitaires « médias » et « numériques » continue 4 Elvis Presley « live » à Paris

Pour le monde anglophone, l’ouvrage de Fredric Jameson, Le Postmodernisme, ou la logique culturelle du capitalisme tardif, est venu proposer la première mise en perspective du moment historique de prolifération postmoderniste en en cherchant la ‘logique’ centrifuge plutôt qu’en proposant une prise de parti. A ce titre, les traductions de ce livre et de La Totalité comme Complot constituent un évènement éditorial qu’il ne faut pas craindre de décrire comme majeur en ce qu’elles mettent enfin à disposition du lectorat francophone la pièce maîtresse de toute l’histoire théorique et intellectuelle récente du monde anglophone dans son interaction avec la philosophie continentale (allemande et française).

Présentation de Fredric Jameson – Thierry LABICA

Pour le monde anglophone, l’ouvrage de Fredric Jameson, Le Postmodernisme, ou la logique culturelle du capitalisme tardif, est venu proposer la première mise en perspective du moment historique de prolifération postmoderniste en en cherchant la ‘logique’ centrifuge plutôt qu’en proposant une prise de parti. A ce titre, les traductions de ce livre et de La Totalité comme Complot constituent un évènement éditorial qu’il ne faut pas craindre de décrire comme majeur en ce qu’elles mettent enfin à disposition du lectorat francophone la pièce maîtresse de toute l’histoire théorique et intellectuelle récente du monde anglophone dans son interaction avec la philosophie continentale (allemande et française).