télévision chinoise Archive

Septembre 2016 Contenu : 1 Deezer à l'assaut du marché musical américain 2 Les artistes musicaux les mieux payés en 2016 et les conséquences pour les festivals en France 3 La liste Forbes des Top Fortunes 2016 4 Une vague de fusions-acquisitions est à prévoir dans l'audiovisuel 5 Facebook domine le marché publicitaire du Web
    6 Déclin dramatique de la presse papier et du suivi de l'actualité aux États-Unis
    7 Netflix marque le pas
    8 Le soft power audiovisuel de la Chine en Afrique

Actualités des industries culturelles et numériques #45, septembre 2016

Septembre 2016 Contenu : 1 Deezer à l’assaut du marché musical américain 2 Les artistes musicaux les mieux payés en 2016 et les conséquences pour les festivals en France 3 La liste Forbes des Top Fortunes 2016 4 Une vague de fusions-acquisitions est à prévoir dans l’audiovisuel 5 Facebook domine le marché publicitaire du Web
6 Déclin dramatique de la presse papier et du suivi de l’actualité aux États-Unis
7 Netflix marque le pas
8 Le soft power audiovisuel de la Chine en Afrique

Avec une croissance annuelle moyenne de 10 % entre 2000 et 2011, la Chine est en pleine expansion et ouvre ses marchés au reste du monde (et cela dans de nombreux secteurs tels que celui de la culture et donc du cinéma). La Chine prend conscience de son potentiel dans la production de biens symboliques et matériels et voit se dessiner la possibilité de détrôner Hollywood. Le 22 septembre 2013, le conglomérat chinois « Dalian Wanda Group » a donné le coup d’envoi de son projet de « cité du cinéma » à Qingdao. Le patron de Wanda Group, Wang Jianlin, a précisé qu’il voulait développer un « Chinawood » sur la scène internationale.

Chinawood : futur Hollywood chinois ? – Manon FRAISSE

Avec une croissance annuelle moyenne de 10 % entre 2000 et 2011, la Chine est en pleine expansion et ouvre ses marchés au reste du monde (et cela dans de nombreux secteurs tels que celui de la culture et donc du cinéma). La Chine prend conscience de son potentiel dans la production de biens symboliques et matériels et voit se dessiner la possibilité de détrôner Hollywood. Le 22 septembre 2013, le conglomérat chinois « Dalian Wanda Group » a donné le coup d’envoi de son projet de « cité du cinéma » à Qingdao. Le patron de Wanda Group, Wang Jianlin, a précisé qu’il voulait développer un « Chinawood » sur la scène internationale.

Janvier 2015 Contenu : 1 Contestation grandissante des sites de streaming musicaux 2 L'industrie culturelle est le troisième employeur européen 3 Netflix réserve la mini-série Marco Polo pour ses abonnés 4 Les "web-apps" concurrencent les "applications natives" (iOS et Android)
    5 Ruée sur les contenus audiovisuels en Chine, retour de la censure

Actualités des industries culturelles et numériques #27, janvier 2015

Janvier 2015 Contenu : 1 Contestation grandissante des sites de streaming musicaux 2 L’industrie culturelle est le troisième employeur européen 3 Netflix réserve la mini-série Marco Polo pour ses abonnés 4 Les « web-apps » concurrencent les « applications natives » (iOS et Android)
5 Ruée sur les contenus audiovisuels en Chine, retour de la censure

Le bel avenir promis aux séries américaines en Chine a été entravé, encore une fois, par l’intervention des autorités. Le retrait de quatre séries américaines sur les plateformes légales en avril 2014 pourrait bien être un signe que les autorités chinoises, qui laissaient auparavant le champ libre à la diffusion des contenus audiovisuels étrangers sous licence sur Internet, vont imposer une surveillance plus stricte des contenus. L’acquisition de séries américaines serait à l’avenir de plus en plus difficile pour les plateformes chinoises. En plus des séries américaines, l’acquisition d’émissions chinoises serait également désormais de moins en moins faisable.

La concentration du marché des plateformes de streaming de vidéos en Chine – CHEN Yuzhe

Le bel avenir promis aux séries américaines en Chine a été entravé, encore une fois, par l’intervention des autorités. Le retrait de quatre séries américaines sur les plateformes légales en avril 2014 pourrait bien être un signe que les autorités chinoises, qui laissaient auparavant le champ libre à la diffusion des contenus audiovisuels étrangers sous licence sur Internet, vont imposer une surveillance plus stricte des contenus. L’acquisition de séries américaines serait à l’avenir de plus en plus difficile pour les plateformes chinoises. En plus des séries américaines, l’acquisition d’émissions chinoises serait également désormais de moins en moins faisable.

Depuis 2005, environ 15 000 épisodes de séries télévisées sont tournés en Chine chaque année, soit 40 épisodes par jour, ce qui fait de la Chine le plus grand producteur de séries télévisées au monde.

Notes sur l’industrie des séries télévisées chinoises – JU Shuoshuo

Depuis 2005, environ 15 000 épisodes de séries télévisées sont tournés en Chine chaque année, soit 40 épisodes par jour, ce qui fait de la Chine le plus grand producteur de séries télévisées au monde.