cinéma Archive

image_pdf
Le postulat de la forme esthétique comme contenu social sédimenté permet de poser la tension intra-esthétique mais aussi la tension entre la sphère esthétique et la sphère sociale sans réductionnisme politique. Il y a un moment esthétique autonome comme il y a un moment théorique autonome. La tension est d’abord théorique, musicale ou cinématographique. Le raccord au social ou au politique existe par un jeu de médiations d’une sphère à l’autre dans leurs historicités. Et c’est ce qui est expérimenté sur l’exemple du film, "Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain", un produit culturel para-publicitaire à prétention artistique.

« Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain » : réconcilier art et industrie ? – Marc HIVER

Le postulat de la forme esthétique comme contenu social sédimenté permet de poser la tension intra-esthétique mais aussi la tension entre la sphère esthétique et la sphère sociale sans réductionnisme politique. Il y a un moment esthétique autonome comme il y a un moment théorique autonome. La tension est d’abord théorique, musicale ou cinématographique. Le raccord au social ou au politique existe par un jeu de médiations d’une sphère à l’autre dans leurs historicités. Et c’est ce qui est expérimenté sur l’exemple du film, « Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain », un produit culturel para-publicitaire à prétention artistique.

La série télévisée Les Soprano et le film The Swimmer (Le Plongeon) ont en commun la représentation de l’envers du rêve américain par un trop-plein véhiculé par le motif de la piscine. Ce trait esthétique, émergeant dans des périodes charnières, exprime inconsciemment l’affairement sous-jacent d’une industrie culturelle tentant de remonter la pente durant des périodes de mutations technologiques, économiques et sociales.

La piscine, motif du désenchantement dans « Les Soprano » et « Le Plongeon » – Aymen GHARBI

La série télévisée Les Soprano et le film The Swimmer (Le Plongeon) ont en commun la représentation de l’envers du rêve américain par un trop-plein véhiculé par le motif de la piscine. Ce trait esthétique, émergeant dans des périodes charnières, exprime inconsciemment l’affairement sous-jacent d’une industrie culturelle tentant de remonter la pente durant des périodes de mutations technologiques, économiques et sociales.

Février 2017 Contenu : 1 Le cinéma des blockbusters (mai 2013), Actualités #9 2 Tagger des marques et des personnalités sur Instagram (Facebook), juin 2013, Actualités #10 3 Débat entre producteurs, [scénaristes] et chaînes de télévision (janvier 2014), Actualités #16 4 Le streaming, c'est la radio du XXIe siècle, mars 2014, Actualités #18 5 L'overdose des super-héros, juin 2014, Actualités #21 6 La montée en puissance des bases de données, et la mort de la politique, sept. 2014, Actualités #23 7 De la réalité virtuelle ou le paradis des geeks, oct. 2014, Actualités #24 8 Les zombies postapocalytiques « mangent » la télévision, déc. 2014, Actualités #26 9 L'humanité augmentée (H+) : le transhumanisme arrive en France, février 2015, Actualités #28 10 Investissements records dans les start-up de la Silicon Valley, juin 2015, Actualités #32 11 La série CSI (Les Experts) tire sa révérence, nov. 2015, Actualités #36 12 Les start-up de la Silicon Valley revoient leurs ambitions en baisse, avril 2016, Actualités #41 13 Les musiciens ne supportent plus les portables dans les salles de concert (juillet-août, 2016), Actualités #44

Actualités des industries culturelles et numériques #50, février 2017

Février 2017 Contenu : 1 Le cinéma des blockbusters (mai 2013), Actualités #9 2 Tagger des marques et des personnalités sur Instagram (Facebook), juin 2013, Actualités #10 3 Débat entre producteurs, [scénaristes] et chaînes de télévision (janvier 2014), Actualités #16 4 Le streaming, c’est la radio du XXIe siècle, mars 2014, Actualités #18 5 L’overdose des super-héros, juin 2014, Actualités #21 6 La montée en puissance des bases de données, et la mort de la politique, sept. 2014, Actualités #23 7 De la réalité virtuelle ou le paradis des geeks, oct. 2014, Actualités #24 8 Les zombies postapocalytiques « mangent » la télévision, déc. 2014, Actualités #26 9 L’humanité augmentée (H+) : le transhumanisme arrive en France, février 2015, Actualités #28 10 Investissements records dans les start-up de la Silicon Valley, juin 2015, Actualités #32 11 La série CSI (Les Experts) tire sa révérence, nov. 2015, Actualités #36 12 Les start-up de la Silicon Valley revoient leurs ambitions en baisse, avril 2016, Actualités #41 13 Les musiciens ne supportent plus les portables dans les salles de concert (juillet-août, 2016), Actualités #44

On peut aborder ce texte aussi bien comme une lecture des films de Michael Cimino au prisme de Siegfried Kracauer que des théories filmiques de Kracauer au prisme de Cimino. C'est cette dernière lecture qui intéresse particulièrement la Web-revue, d'autant que Kracauer est relativement peu connu en France : Théorie du Film, publié aux États-Unis en 1960, ne fut traduit qu'en 2010.

Siegfried Kracauer, Michael Cimino, la photographie et le cinéma : cinq fragments – Cédric DONNAT

On peut aborder ce texte aussi bien comme une lecture des films de Michael Cimino au prisme de Siegfried Kracauer que des théories filmiques de Kracauer au prisme de Cimino. C’est cette dernière lecture qui intéresse particulièrement la Web-revue, d’autant que Kracauer est relativement peu connu en France : Théorie du Film, publié aux États-Unis en 1960, ne fut traduit qu’en 2010.

Décembre 2016 Contenu : 1 Les scénaristes de télévision français deviennent plus ambitieux 2 Les retransmissions de parties de jeu vidéo se professionnalisent 3 L'essor du gaming (e-sport), suite (2) 4 Le CNC défend son modèle face à ses critiques 5 Comment écrire un best-seller
    6 La Chine se dote d'un circuit art et essai

Actualités des industries culturelles et numériques #48, décembre 2016

Décembre 2016 Contenu : 1 Les scénaristes de télévision français deviennent plus ambitieux 2 Les retransmissions de parties de jeu vidéo se professionnalisent 3 L’essor du gaming (e-sport), suite (2) 4 Le CNC défend son modèle face à ses critiques 5 Comment écrire un best-seller
6 La Chine se dote d’un circuit art et essai

La Web-revue propose à ses lecteurs une liste de films, de séries TV, de publicité, d'action caritative et un des <em>best of</em> sur <em>YouTube</em> où apparaît — jouant son propre rôle — l'homme de l'année : le républicain Donald Trump. Vrai <em>entertainer</em>, vrai <em>infotainer</em>... comme le démocrate Barack Obama. Quand les industries culturelles s'articulent sur le politique.

Trump Trump Trump (une sélection de films, de séries)

La Web-revue propose à ses lecteurs une liste de films, de séries TV, de publicité, d’action caritative et un des best of sur YouTube où apparaît — jouant son propre rôle — l’homme de l’année : le républicain Donald Trump. Vrai entertainer, vrai infotainer… comme le démocrate Barack Obama. Quand les industries culturelles s’articulent sur le politique.

Novembre 2016 Contenu : 1 La fabrique de chansons de plus en plus industrielle 2 Ubisoft veut transformer à terme les jeux vidéo en « tourisme » virtuelle (jeux monde) 3 La télévision s'intéresse aux courses de drones 4 Steven Spielberg signe un partenariat avec le géant chinois, Alibaba 5 Twitter ne trouve pas d'acheteurs pour l'instant 6 Facebook veut copier Snapchat

Actualités des industries culturelles et numériques #47, novembre 2016

Novembre 2016 Contenu : 1 La fabrique de chansons de plus en plus industrielle 2 Ubisoft veut transformer à terme les jeux vidéo en « tourisme » virtuelle (jeux monde) 3 La télévision s’intéresse aux courses de drones 4 Steven Spielberg signe un partenariat avec le géant chinois, Alibaba 5 Twitter ne trouve pas d’acheteurs pour l’instant 6 Facebook veut copier Snapchat

Publicitaire à 80%, le mini film [微电影 wei (micro) -dianying (film)] est un quasi genre en Chine, bien que le format s'étende de 90 secondes à 40 minutes. Pour des raisons évidentes, on ne peut pas le traduire par « microfilm » en français, où le terme chinois couvre diversement le spot publicitaire, le clip, le film promotionnel, le (très) court métrage, le moyen métrage, le short film, le film d'entreprise, et dans certains cas la vidéo expérimentale, le sketch et la vidéo gag. D'un ton plus libre que le long métrage qui est soumis à la censure, le mini film chinois attire une nouvelle génération de réalisateurs, professionnels et amateurs, et suscite l'enthousiasme d'un jeune public, qui rappelle l'engouement pour le spot publicitaire en France dans les années 1980.

Le mini film publicitaire en Chine – LI Huisi (李慧思)

Publicitaire à 80%, le mini film [微电影 wei (micro) -dianying (film)] est un quasi genre en Chine, bien que le format s’étende de 90 secondes à 40 minutes. Pour des raisons évidentes, on ne peut pas le traduire par « microfilm » en français, où le terme chinois couvre diversement le spot publicitaire, le clip, le film promotionnel, le (très) court métrage, le moyen métrage, le short film, le film d’entreprise, et dans certains cas la vidéo expérimentale, le sketch et la vidéo gag. D’un ton plus libre que le long métrage qui est soumis à la censure, le mini film chinois attire une nouvelle génération de réalisateurs, professionnels et amateurs, et suscite l’enthousiasme d’un jeune public, qui rappelle l’engouement pour le spot publicitaire en France dans les années 1980.

La recherche passe aussi par le repérage de documents sur le Web qui peuvent servir de point de départ à nos lecteurs pour leurs propres travaux. Ce deuxième dossier n'a pas d'autre prétention quand la Web-revue se propose de faire circuler des objets culturels troublants. Ainsi le corps de nos stars préférées a-t-il pour le spectateur français deux voix suivant qu'on regarde leurs films en VO ou en VF. La question du doublage est une nouvelle entrée pour questionner la logique des industries culturelles en général et celle du « septième art » en particulier.

Le doublage au cinéma et à la télévision – dossier de la Web-revue

La recherche passe aussi par le repérage de documents sur le Web qui peuvent servir de point de départ à nos lecteurs pour leurs propres travaux. Ce deuxième dossier n’a pas d’autre prétention quand la Web-revue se propose de faire circuler des objets culturels troublants. Ainsi le corps de nos stars préférées a-t-il pour le spectateur français deux voix suivant qu’on regarde leurs films en VO ou en VF. La question du doublage est une nouvelle entrée pour questionner la logique des industries culturelles en général et celle du « septième art » en particulier.

Mai 2016 Contenu : 1 Le volume de production de fiction télévisée en France tombe à un niveau historiquement bas 2 ...mais pic de production du cinéma français en 2015 3 La France en retard sur l'usage de la VOD 4 « La télévision est à son apogée en termes de créativité » 5 Une troisième saison du Bureau des Légendes (Canal+) est déjà prévue 6 Game of Thrones : la fin vient ? 7 En France, l'e-book ne décolle pas

Actualités des industries culturelles et numériques #42, mai 2016

Mai 2016 Contenu : 1 Le volume de production de fiction télévisée en France tombe à un niveau historiquement bas 2 …mais pic de production du cinéma français en 2015 3 La France en retard sur l’usage de la VOD 4 « La télévision est à son apogée en termes de créativité » 5 Une troisième saison du Bureau des Légendes (Canal+) est déjà prévue 6 Game of Thrones : la fin vient ? 7 En France, l’e-book ne décolle pas

Frank Capra, né en 1897 à Palerme, Sicile, Italie, mort en 1991 à Los Angeles aux États-Unis, est l'incarnation des plus belles années de la comédie hollywoodienne. De ses quarante années de carrière, il donne au cinéma les films les plus représentatifs de son art. En 1976 paraît en France la traduction de son autobiographie : Hollywood Story. Mais quoi de plus suspect qu'une autobiographie ? D'autant qu'elle se double d'un soupçon quant à la thèse avancée par Frank Capra : j'ai été un précurseur du cinéma d'auteur au sein des grands studios hollywoodiens [1920 — 1950]. Pourquoi ne pas accepter de le suivre dans sa description dont le mérite incontestable, au-delà des anecdotes de service, réside dans une topologie assez complète des différentes sphères de l'industrie cinématographique américaine de l'époque ?

Hollywood Story de Frank Capra – Marc HIVER

Frank Capra, né en 1897 à Palerme, Sicile, Italie, mort en 1991 à Los Angeles aux États-Unis, est l’incarnation des plus belles années de la comédie hollywoodienne. De ses quarante années de carrière, il donne au cinéma les films les plus représentatifs de son art. En 1976 paraît en France la traduction de son autobiographie : Hollywood Story. Mais quoi de plus suspect qu’une autobiographie ? D’autant qu’elle se double d’un soupçon quant à la thèse avancée par Frank Capra : j’ai été un précurseur du cinéma d’auteur au sein des grands studios hollywoodiens [1920 — 1950]. Pourquoi ne pas accepter de le suivre dans sa description dont le mérite incontestable, au-delà des anecdotes de service, réside dans une topologie assez complète des différentes sphères de l’industrie cinématographique américaine de l’époque ?

Février 2016 Contenu : 1 Le catalogue des Beatles enfin disponible en streaming 2 L'édition et la librairie de proximité renouent avec la croissance 3 Box-office record du cinéma en 2015 4 American Idol entame sa dernière saison après quinze ans 5 Passation de pouvoirs entre la publicité et le marketing aux États-Unis

Actualités des industries culturelles et numériques #39, février 2016

Février 2016 Contenu : 1 Le catalogue des Beatles enfin disponible en streaming 2 L’édition et la librairie de proximité renouent avec la croissance 3 Box-office record du cinéma en 2015 4 American Idol entame sa dernière saison après quinze ans 5 Passation de pouvoirs entre la publicité et le marketing aux États-Unis

L’émergence du domaine vidéoludique est indéniablement liée à la propension récente des industries du loisir à proposer une exploitation multimédiatique des univers fictionnels des franchises. Le développement congloméral des industries, doublé d'une massification de pratiques de loisir, déterminent désormais la circulation des univers de fiction d'un média vers un autre. Pour comprendre les origines du phénomène, il faudra revenir sur l’évolution des techniques, et sur les types de contenu qui ont contribué à faire du transmédia l'un des principes les plus significatifs de la convergence entre le cinéma et le jeu vidéo.

Les jeux vidéo (2) : le transmédia et le marché des possibles – Pierre LOUIS

L’émergence du domaine vidéoludique est indéniablement liée à la propension récente des industries du loisir à proposer une exploitation multimédiatique des univers fictionnels des franchises. Le développement congloméral des industries, doublé d’une massification de pratiques de loisir, déterminent désormais la circulation des univers de fiction d’un média vers un autre. Pour comprendre les origines du phénomène, il faudra revenir sur l’évolution des techniques, et sur les types de contenu qui ont contribué à faire du transmédia l’un des principes les plus significatifs de la convergence entre le cinéma et le jeu vidéo.

Janvier 2016 contenu : 1 People : Mark Zuckerberg (Facebook) lance une nouvelle fondation caritative 2 Les nouvelles chaînes de la TNT peinent à trouver la rentabilité 3 « La Guerre des Étoiles » et les produits dérivés (suite) 4 Armand Mattelart nommé docteur honoris causa de l'université de la Havane

Actualités des industries culturelles et numériques #38, janvier 2016

Janvier 2016 contenu : 1 People : Mark Zuckerberg (Facebook) lance une nouvelle fondation caritative 2 Les nouvelles chaînes de la TNT peinent à trouver la rentabilité 3 « La Guerre des Étoiles » et les produits dérivés (suite) 4 Armand Mattelart nommé docteur honoris causa de l’université de la Havane

Avec une croissance annuelle moyenne de 10 % entre 2000 et 2011, la Chine est en pleine expansion et ouvre ses marchés au reste du monde (et cela dans de nombreux secteurs tels que celui de la culture et donc du cinéma). La Chine prend conscience de son potentiel dans la production de biens symboliques et matériels et voit se dessiner la possibilité de détrôner Hollywood. Le 22 septembre 2013, le conglomérat chinois « Dalian Wanda Group » a donné le coup d’envoi de son projet de « cité du cinéma » à Qingdao. Le patron de Wanda Group, Wang Jianlin, a précisé qu’il voulait développer un « Chinawood » sur la scène internationale.

Chinawood : futur Hollywood chinois ? – Manon FRAISSE

Avec une croissance annuelle moyenne de 10 % entre 2000 et 2011, la Chine est en pleine expansion et ouvre ses marchés au reste du monde (et cela dans de nombreux secteurs tels que celui de la culture et donc du cinéma). La Chine prend conscience de son potentiel dans la production de biens symboliques et matériels et voit se dessiner la possibilité de détrôner Hollywood. Le 22 septembre 2013, le conglomérat chinois « Dalian Wanda Group » a donné le coup d’envoi de son projet de « cité du cinéma » à Qingdao. Le patron de Wanda Group, Wang Jianlin, a précisé qu’il voulait développer un « Chinawood » sur la scène internationale.

Novembre 2015 Contenu : 1 CSI (Les Experts) tire sa révérence 2 James Bond pousse à boire 3 Les personnages récurrents dans l'édition (suite) 4 Netflix (vidéo à la demande) s'installe en France, lentement mais sûrement 5 Mea culpa de l'industrie publicitaire : « on s'est plantés »
    6 Le site de critique rock Pitchfork racheté par le géant du luxe Condé Nast

Actualités des industries culturelles et numériques #36, novembre 2015

Novembre 2015 Contenu : 1 CSI (Les Experts) tire sa révérence 2 James Bond pousse à boire 3 Les personnages récurrents dans l’édition (suite) 4 Netflix (vidéo à la demande) s’installe en France, lentement mais sûrement 5 Mea culpa de l’industrie publicitaire : « on s’est plantés »
6 Le site de critique rock Pitchfork racheté par le géant du luxe Condé Nast

Comme il est indiqué dans le titre, cet article inclut des rires en boîte à la demande (RAD). Pourquoi les sitcoms devraient avoir le privilège de cette avancée technologique considérable dans l'instrumentalisation de la réception des produits culturels médiatiques ? Rire n'est plus l'irruption du hoquet d'Aristophane au Banquet des pseudo- philosophes, des faux sérieux et des vrais marionnettes médiatiques, il devient une injonction paradoxale d'évitement sur tous les écrans d'une réalité sociale en crise. Cet article apporte donc sa contribution à l'accompagnement industrialisé d'une recherche universitaire résolument plus fun.

Tyrannie du rire et du fun – Marc HIVER

Comme il est indiqué dans le titre, cet article inclut des rires en boîte à la demande (RAD). Pourquoi les sitcoms devraient avoir le privilège de cette avancée technologique considérable dans l’instrumentalisation de la réception des produits culturels médiatiques ? Rire n’est plus l’irruption du hoquet d’Aristophane au Banquet des pseudo- philosophes, des faux sérieux et des vrais marionnettes médiatiques, il devient une injonction paradoxale d’évitement sur tous les écrans d’une réalité sociale en crise. Cet article apporte donc sa contribution à l’accompagnement industrialisé d’une recherche universitaire résolument plus fun.

Au Nigeria, pour beaucoup, le cinéma n’est pas un art, c’est quelque chose comme une chaîne de montage. Nollywood obéit à une logique purement commerciale, et les distributeurs font la loi. Le secteur marie une production industrielle avec des méthodes très artisanales et informelles : « la vidéo nigériane est la version "secteur informel" de la production africaine, ce qui la rend plus spontanée et plus proche du public que la production télévisée ou le cinéma africain »

L’image de la femme dans les films Nollywood – Kardiatou DIALLO

Au Nigeria, pour beaucoup, le cinéma n’est pas un art, c’est quelque chose comme une chaîne de montage. Nollywood obéit à une logique purement commerciale, et les distributeurs font la loi. Le secteur marie une production industrielle avec des méthodes très artisanales et informelles : « la vidéo nigériane est la version « secteur informel » de la production africaine, ce qui la rend plus spontanée et plus proche du public que la production télévisée ou le cinéma africain »

Juillet-août 2015 Contenu : 1 Rapprochement entre musiciens et publicitaires 2 Facebook ouvre un laboratoire à Paris, et prend une option sur l'avenir 3 Pour tout acheter, cliquez ici 4 « Les technologies sont des concentrés d'idéologies » 5 La télévision sur mobile se développe 6 Le streaming musical doit devenir payant, et la bataille s'annonce acharnée 7 « Jurassic World » 8 Patrick Macnee (Chapeau melon et Bottes de Cuir) est mort

Actualités des industries culturelles et numériques #33, juillet-août 2015

Juillet-août 2015 Contenu : 1 Rapprochement entre musiciens et publicitaires 2 Facebook ouvre un laboratoire à Paris, et prend une option sur l’avenir 3 Pour tout acheter, cliquez ici 4 « Les technologies sont des concentrés d’idéologies » 5 La télévision sur mobile se développe 6 Le streaming musical doit devenir payant, et la bataille s’annonce acharnée 7 « Jurassic World » 8 Patrick Macnee (Chapeau melon et Bottes de Cuir) est mort

Pour les tenants de l'École de Francfort qui ont anticipé <em>a priori</em> le devenir d'une industrie culturelle comme le cinéma, son statut conjoint de septième art est loin d'être établi. On peut démonter les clichés de <em>la machine à fabriquer des saucisses</em>, selon l'expression d'Erich von Stroheim, pour dénoncer le système hollywoodien qui l'avait broyé. <em>A posteriori</em>, des cinéastes diagnostiqueront la mort du cinéma d'art après une période où l'industrie avait besoin de l'invention par les précurseurs de formes esthétiques pour nourrir son langage para-publicitaire esthétisant. Alors, cet article interroge les conflits idéologiques, commerciaux et esthétiques qui ont fait des<em> Rapaces</em> d'Erich von Stroheim un des films martyrs de l'histoire du cinéma... sauvant l'aura du septième art ?

Stroheim : Hollywood, la machine à fabriquer des saucisses – Marc HIVER

Pour les tenants de l’École de Francfort qui ont anticipé a priori le devenir d’une industrie culturelle comme le cinéma, son statut conjoint de septième art est loin d’être établi. On peut démonter les clichés de la machine à fabriquer des saucisses, selon l’expression d’Erich von Stroheim, pour dénoncer le système hollywoodien qui l’avait broyé. A posteriori, des cinéastes diagnostiqueront la mort du cinéma d’art après une période où l’industrie avait besoin de l’invention par les précurseurs de formes esthétiques pour nourrir son langage para-publicitaire esthétisant. Alors, cet article interroge les conflits idéologiques, commerciaux et esthétiques qui ont fait des Rapaces d’Erich von Stroheim un des films martyrs de l’histoire du cinéma… sauvant l’aura du septième art ?

Juin 2015 Contenu : 1 De plus en plus de films en langue anglaise à Cannes 2 Investissements record dans les start-up de la Silicon Valley 3 Âpre bataille entre pays pour attirer les tournages de films et de séries américains 4 YouTube Poops (des vidéos caca)

Actualités des industries culturelles et numériques #32, juin 2015

Juin 2015 Contenu : 1 De plus en plus de films en langue anglaise à Cannes 2 Investissements record dans les start-up de la Silicon Valley 3 Âpre bataille entre pays pour attirer les tournages de films et de séries américains 4 YouTube Poops (des vidéos caca)